Fotos

Photographer's Note

Constantin Brancusi est né en Roumanie en 1876, où il reçoit une formation traditionnelle à l'Ecole des Beaux-Arts de Bucarest. Il arrive à Paris en 1904 et occupe à partir de 1916 des ateliers situés successivement au 8 puis, à partir de 1928, au 11 de l'impasse Ronsin, dans le XVe arrondissement. C'est dans ces ateliers qu'il crée jusqu'à sa mort en 1957 la majeure partie de son œuvre.
En 1956, il lègue à l'Etat français la totalité de son atelier avec tout son contenu (œuvres achevées, ébauches, meubles, outils, bibliothèque, discothèque...) sous réserve que le Musée national d'art moderne s'engage à le reconstituer tel qu'il se présentera le jour de son décès.

Situé près de Montparnasse, l'atelier de Brancusi était entouré d'autres ateliers, dans un quartier de ruelles qui lui donnaient un caractère privé. La difficulté, pour l'architecte Renzo Piano était de faire un lieu ouvert au public, tout en préservant l'idée d'un espace caché et intériorisé, isolé de la rue et de la piazza.
A l'entrée, le visiteur trouve à sa gauche un jardin clos depuis lequel une partie de l'atelier est visible à travers une baie vitrée. Cet espace favorise une transition entre l'espace public et le passage couvert qui entoure l'atelier et que parcourt le visiteur.
Dans ce passage, sont ménagées des ouvertures vitrées qui permettent la découverte des œuvres inscrites dans l'espace de l'atelier. L’éclairage est conçu pour évoquer le plus fidèlement celui de l'atelier d'origine.

Brancusi est constamment préoccupé par la relation de ses sculptures avec l'espace. A la fin des années 1910, il dispose des ensembles de sculptures reliées entre elles, créant des œuvres à part entière qu'il nomme « groupes mobiles ». A l’intérieur de l’atelier, il est difficile de percevoir les sculptures hors de l’espace qui les contient. Dans les années 1920, l'atelier devient le lieu privilégié de présentation et de lecture de son œuvre. Brancusi est très attentif aux relations spatiales et remanie quotidiennement l’installation de ses œuvres, pour parvenir à celle qui lui paraît la plus juste.
A la fin de sa vie, Brancusi ne produit plus de sculptures pour se concentrer sur leur expansion et leurs métamorphoses à l'intérieur de l'espace. Cette proximité des œuvres entre elles dans l'espace de l'atelier devint si essentielle que l'artiste, dans les années 1950, refuse d'exposer. Lorsqu'il vend une œuvre, il la remplace par son tirage en plâtre pour ne pas perdre l'intégrité de l'ensemble, conférant ainsi au plâtre l’importance du marbre.
C'est dans l'unité de l'espace et de la lumière et de leurs rapports avec la matière que le travail de Brancusi sur ses matériaux prend toute son ampleur.

In WS you will see a picture of the great artist.

lakshmip1949, jester5, Budapestman, pajaran, kordinator, COSTANTINO ha puntuado esta nota como útil.

Photo Information
Viewed: 1749
Points: 30
Discussions
  • None
Additional Photos by Ovidiu Sotiriu (Schnappilic) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 590 W: 51 N: 1071] (9692)
View More Pictures
explore TREKEARTH